Newsletter

Meet and Code Award

Les prix Meet and Code récompensent les événement les plus créatifs. L'objectif est de récompenser les idées les plus créatives et innovantes utilisées par les associations pour susciter l'intérêt des jeunes pour le codage. Nous recherchons les meilleures idées dans les catégories suivantes.

 

Catégories de prix 2020

Les cinq catégories de prix Meet and Code 2019 sont inspirées des Objectifs de Développement Durable (ODD). Meet and Code est à la recherche d'événements qui contribuent à ces objectifs et les met en oeuvre grâce à l'informatique.

Girls do IT! - Les filles dans la tech 

 L'égalité des genres reste un objectif à atteindre dans la société moderne et inclusive d'aujourd'hui. Cette catégorie de prix a pour vocation d’aider à combler l'écart entre les genres dans le domaine de l’IT et du codage. Nous cherchons des événements créatifs qui cassent les stéréotypes sexistes et donnent aux filles les moyens d'agir dans le domaine du code. Les événements de cette catégorie pourraient, par exemple, s'attacher à susciter l'intérêt et le plaisir de la programmation, en particulier chez les filles, tout en associant les parents pour les sensibiliser aux préjugés sexistes dans l'enseignement scientifique et technique.

 

Diversité

L'engagement en faveur de la diversité est essentiel au succès des individus et des organisations. Changer de regard, en passant par la rencontre de personnes issues de cultures, d’origines religieuses, d’âges, de sexes, d’orientation sexuelles ou d’expression de genres différents, nous rend plus forts. Dans la catégorie Diversité, nous cherchons des idées qui inspirent les enfants et les jeunes pour un monde où tout le monde a les mêmes chances de réussir. Nous étendons également cette recherche aux jeunes en situation de handicap mental et/ou physique ainsi qu’aux conditions de vie et de travail différentes. Par exemple, l’évènement peut concerner les jeunes détenus ou se concentrer sur les technologies qui facilitent l’accessibilité numérique pour les personnes souffrant de déficiences visuelles et auditives.

Code pour la planète

Saviez-vous qu’il est possible de pister les abeilles grâce à la technologie? Nous recherchons des événements qui combinent code et actions pour la planète. Tous les événements de code qui améliorent la sensibilisation et la formation aux enjeux du changement climatique sont une contribution précieuse aux ODD 13 (lutte contre le changement climatique). Par exemple, l’évènement peut porter sur une mesure de la pollution de l'air ou sur des outils d'efficacité énergétique.

Code pour ta communauté

Se sentir appartenir à une communauté locale est réconfortant. Les événements de cette catégorie prennent en considération les spécificités locales et partent des besoins particuliers d’une communauté. Les événements doivent réunir des personnes de manière créative et favoriser la cohésion entre les personnes et les quartiers ayant des intérêts et des objectifs similaires grâce à la passion de Meet and Code ! Par exemple, l’évènement pourrait être de travailler sur une plate-forme pour votre région ou de votre collectivité locale.

 

Code pour l'Europe

 Il est fondamental d’unir nos forces, tout particulièrement lorsqu'il s'agit de surmonter les difficultés et les défis posés par la digitalisation de l'UE. Étroitement liée à l'objectif de développement durable des Nations unies n° 17 "Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement et le revitaliser", cette catégorie vise à initier une collaboration transfrontalière entre les entreprises et à réunir les enfants de différents milieux et régions par le biais d'événements "Meet and Code". Les événements de cette catégorie portent sur l'utilisation sûre et responsable des médias en ligne, la recherche de moyens pour réunir des enfants et des jeunes de différentes nationalités, la lutte contre la désinformation et les « fake news », et des solutions créatives pour faire face aux défis numériques actuels en Europe.

Comment faire pour participer au Meet and Code Award 2020 ?

 

Etape 1: Inscriptions

Tout événement financé par Meet and Code peut participer au Meet and Code Award. Lorsque vous soumettez un événement, vous pouvez choisir l'une des catégories qui correspond le mieux à votre événement.

Etape 2: Sélection du jury  

Après une présélection des meilleurs événements pour chaque pays par le partenaire TechSoup local (Solidatech en France et SOCIALware en Belgique et au Luxembourg), le jury choisira soigneusement trois finalistes des cinq catégories selon les critères correspondants. Les gagnants des catégories seront annoncés lors du week-end de remise des prix.

Invitation au week-end de remise des prix Meet and Code

Les trois premiers événements de chaque catégorie sont les finalistes du Meet and Code Award 2020. Deux représentants par organisation à but non lucratif, qui a organisé ces événements, seront invités au week-end de remise des prix. Le week-end de remise des prix aura lieu au début de l'année 2021 en Europe. Les cinq événements gagnants recevront chacun un prix en argent d'un montant de 2 000 €.

Le Jury 2020

Fabrizia Benini

Chef d'unité Economie numérique et compétences à la Commission européenne, Bruxelles


Avocate de formation, Fabrizia Benini a rejoint la Commission européenne en 1995.
Tout au long de sa carrière, elle a travaillé sur l'intersection entre les cadres réglementaires et les développements technologiques en tenant compte du point de vue des utilisateurs. Actuellement, son travail se concentre sur l'économie numérique, sa mesure et l'impact que le développement numérique peut avoir sur le marché du travail et sur les compétences. Actuellement, l'une de ses principales tâches consiste à concevoir des réponses politiques au déficit actuel de compétences numériques.

 

Marc Durando

Directeur exécutif de European Schoolnet, Bruxelles

Marc Durando a plus de 35 ans d'expérience dans le domaine de l'éducation et de la formation, tant au niveau européen que national. Il travaille dans le domaine de l'éducation et de la formation depuis 1983, où, après cinq ans dans le domaine de la formation continue pour les entreprises, il a développé une expertise spécifique sur la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation.

Depuis septembre 2006, Marc Durando a rejoint le réseau European Schoolnet en tant que directeur exécutif de European Schoolnet. En tant que réseau de 34 ministères de l'éducation, European Schoolnet a pour mission de soutenir ces ministères, les écoles, les enseignants et les acteurs concernés de l'éducation en Europe dans la transformation des processus éducatifs pour les sociétés numérisées du 21e siècle. Plus particulièrement, European Schoolnet a pour mission d'identifier et de tester les pratiques innovantes prometteuses, de partager les preuves de leur impact et de soutenir l'intégration de pratiques d'enseignement et d'apprentissage conformes aux normes et aux attentes du XXIe siècle pour l'éducation de tous les élèves.

Clemens Frede

Responsable du développement commercial et membre du conseil d'administration, Haus des Stiftens gGmbH, Munich 

Depuis 2008, Clemens Frede a systématiquement créé l'unité commerciale "Corporate Engagement & Non-Profits" à la Haus des Stiftens gGmbH - en coopération avec plus de 100 partenaires, plus de 80 000 organisations à but non lucratif sont désormais soutenues par des plateformes et des programmes numériques. Il travaille en étroite collaboration avec les principaux acteurs du secteur informatique et possède de nombreuses années d'expérience dans le secteur à but non lucratif. Clemens Frede est né à Ravensburg en 1978 et a étudié la sociologie et les sciences politiques à l'université de Mayence. Il est marié et a deux enfants.

Valerie Mocker

Entrepreneur Tech-for-Good, membre du conseil de surveillance

Valerie Mocker est la fondatrice et la directrice générale de Wingwomen, une plateforme qui permet aux jeunes talents du numérique d'accéder à des postes de supervision et de gestion. Le manque de jeunes leaders numériques dans le domaine des décideurs est l'un des plus grands obstacles à une transformation numérique réussie. En tant qu'investisseur Tech-for-Good et ancienne directrice du fonds d'innovation Nesta, Valerie a aidé des dirigeants et des organisations du monde entier à améliorer leur vie quotidienne grâce à l'innovation numérique. En tant que conférencière internationale et chroniqueuse pour le Handelsblatt, Valerie promeut un avenir que chacun peut façonner et une numérisation qui profite à tous. Elle est membre du conseil d'administration de Wikipedia/Wikimedia DE, a été nommée parmi les "40 under 40" par le magazine Capital et est titulaire de deux diplômes (summa cum laude) de l'université d'Oxford.

Katie Morgan Booth

Responsable de la responsabilité sociale des entreprises, SAP Amérique du Nord

Katie Morgan Booth est basée aux États-Unis. Originaire de Californie, elle est passionnée par le bénévolat et le service à sa communauté. Au début de sa carrière, elle a travaillé au sein de grandes organisations américaines où elle a mobilisé plus de 100 000 bénévoles et géré d'importants dons d'entreprises de plusieurs millions de dollars pour améliorer les communautés en Amérique du Nord.  Elle a rejoint SAP Amérique du Nord en 2013 et dirige maintenant la responsabilité sociale des entreprises pour la région. À ce titre, elle est chargée de mettre en œuvre les trois piliers de la RSE au niveau mondial : relier les employés à leur objectif, accélérer les entreprises sociales et à but non lucratif les mieux gérées et développer les compétences numériques des jeunes sous-représentés en Amérique du Nord. Elle travaille en étroite collaboration pour établir des partenariats efficaces avec des partenaires du secteur de l'éducation, des organisations à but non lucratif d'aide aux jeunes entrepreneurs et des organisations communautaires. Katie vit dans la région de San Francisco avec sa femme et son enfant. Après avoir survécu à une grossesse traumatisante et avoir eu un enfant médicalement compliqué, elle a une passion personnelle pour le travail de défense des droits des futures mères et pour aider les familles à trouver une communauté en situation de crise médicale.

Dr. Markus Richter

Secrétaire d'État au ministère fédéral allemand de l'intérieur, de la construction et des collectivités et commissaire du gouvernement fédéral pour les technologies de l'information, Berlin

Le Dr Markus Richter est né à Münster/Westphalie en 1976. Il a deux enfants.
Après avoir étudié le droit à l'université de Münster, il a obtenu son doctorat en 2003 et a terminé sa formation juridique pratique au tribunal régional de Hamm en passant le deuxième examen d'État en droit un an plus tard. Depuis 2005, le Dr Markus Richter a occupé plusieurs postes au sein de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF). Il y est impliqué dans les ressources humaines, l'organisation, le bureau du président et les questions politiques concernant l'intégration et la migration. En 2014, il a été nommé chef des unités informatiques de l'Office fédéral de l'administration. A partir de 2015, il retourne à l'Office fédéral des migrations et des réfugiés en tant que chef de la direction générale de l'infrastructure et des technologies de l'information et devient vice-président de l'office en 2018. Depuis le 1er mai 2020, M. Markus Richter est secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Intérieur, de la Construction et des Collectivités locales et commissaire du gouvernement fédéral aux technologies de l'information.

Anna Sienicka

Vice-président de TechSoup Europe, Varsovie

Anna est responsable de la direction stratégique de TechSoup Europe, qui fait partie du réseau mondial TechSoup, composé de 61 organisations de renforcement des capacités, et qui dessert 1 100 000 ONG enregistrées, pour un montant de plus de 8 milliards d'euros investis dans des outils technologiques et des services philanthropiques. Son expérience comprend l'employabilité, les entreprises sociales, l'inclusion sociale et numérique, la technologie civique, ainsi que le développement de politiques favorables et d'un environnement juridique pour la société civile. Anna est titulaire d'un master en droit et en économie et d'un master en société, obtenus respectivement aux universités de Varsovie et de Lancaster. Elle a été membre du conseil d'entreprise d'intérêt public du ministre du travail et de la task force du Premier ministre polonais sur l'économie sociale en Pologne (sous l'administration de D. Tusk).

Hartmut Thomsen

Président de l'Europe centrale et orientale, SAP SE

Hartmut Thomsen est le président de l'Europe centrale et orientale (MEE). Il est responsable de toutes les ventes, des opérations et du développement de l'activité dans cette région, qui comprend les unités de marché Allemagne, Suisse, CEE (y compris l'Autriche) et CEI. Il rend compte à Adaire Fox-Martin, membre du conseil d'administration de SAP SE, Global Customer Operations.

Thomsen est un cadre bien établi sur le marché, ayant travaillé récemment en tant que directeur de l'exploitation MEE de SAP et responsable du Cloud, et avant cela en tant que directeur général de SAP Allemagne de 2012 à 2016. Thomsen a rejoint SAP en 2011 en tant que responsable des services financiers et des services publics pour SAP Allemagne. Avant de rejoindre SAP, Hartmut Thomsen a occupé de nombreux postes de direction dans diverses entreprises, notamment chez IBM et Oracle.

Hartmut Thomsen, né à Elmshorn, en Allemagne, en 1971, est titulaire d'un diplôme en économie et en gestion d'entreprise de l'université Johann-Wolfgang-Goethe de Francfort-sur-le-Main. Il est marié et a trois enfants.

Retour : Meet and Code Awards Virtual Gala en mai 2020